Yamaha TransAcoustic, toujours plus loin dans l’innovation !

Mariage de l’acoustique et du numérique

Au début des années 90, Yamaha répond avec succès à la demande de nombreux pianistes : pouvoir jouer de leur instrument acoustique sans déranger leur entourage. C’est le début de la commercialisation de la technologie bien nommée Silent [voir notre article Silent]. Ce système, en plus d’offrir la possibilité de jouer avec un son de piano extrêmement réaliste, proposait également une dizaine de sonorités différentes. Pour pouvoir jouir de ces différents sons, il fallait s’équiper d’un casque audio ou amplifier le piano sur un système extérieur.

Ce que propose Yamaha aujourd’hui avec le TransAcoustic va encore plus loin ! Les pianos équipés de ce système proposent les mêmes caractéristiques que ceux équipés du système Silent mais dorénavant Yamaha vous permet de transformer la table d’harmonie de votre piano en véritable « haut-parleur ». Ainsi les différents sons proposés par le système TransAcoustic ne sont plus disponibles uniquement au casque mais joués directement par votre piano sans système d’amplification extérieur.

Par rapport à la technologie Silent, le système TransAcoustic ajoute une dimension inédite à l’interprétation. Un vaste panel de timbres est disponible : celui du prestigieux piano de concert CFX, comme divers sons de claviers électroniques, orgues, marimba, clavecin, etc. On peut aussi être accompagné par une orchestration en play-back. Avec ce procédé, la frontière paraît de plus en plus ténue entre instrument acoustique et numérique. Les deux tendent à se confondre, donnant naissance à un mutant sonore qui ne retient que les qualités de l’un et de l’autre ouvrant sur des perspectives musicales inédites.

  • Disponible actuellement sur les pianos droits Yamaha U1, YUS1, YUS3 et YUS5, ainsi que sur les pianos à queue GC1, C1X et C3X.